Le LIBRE ESPRIT

En venir aux ordonnances prouve que le travail rend malade. Juin 17

La monarchie présidentialiste, la SOCIÉTÉ SI VILE....

Ferrand doit rendre son bâton de maréchal...

Les Esprits Libres sont sans tristes :
les femmes adroites,
les hommes pas gauches.

Aux érections les cons sont toujours en bleu marine preuve qu’ils pen à jouir.

Ceux qui votent BLANC cette fois votent PETIT BLANC...

Dimanche tirons les Macron du feu...

C’est le pater qui assure l’intérim à la casa facho ?

Dans deux jours personne ne saura écrire "Mélanchon", un mauvais souvenir...

DUPONT T’ES NÉANT
De boue la rance !
"Ni système, ni extrêmes" qu’il disait,
seulement le système des extrêmes qu’il pratique... Mai 17

Fillon enfariné. Le voilà donc blanchi.
Plus de débat, JLM a peur d’être tutoyé par Poutou...
Vas y tout tank Hamon.
Et le chaviste JLM il soutient le coup d’État de son ami Maduro grand démocrate ?
Mélenchon droit dans ses bruits de bottes de sous caporal de pets dans l’eau.
2éme tour Le Pen Macron : Ceux qui voteront "blanc" voteront "petit blanc".


Quelle est la différence entre les situationnistes et les Esprits Libres ?
Les Esprits Libres boivent moins mais mieux.


RECETTE ÉLECTORALE des Esprits Libres pour ÉRECTION PESTILENTIELLE :
Prenez 40% de Pierre LAMBERT, 20% de MITTERRAND, 20% de Georges MARCHAIS et 20% de LE PEN, tout ce qui fait la honte de la gauche et de la droite, vous mélenchez bien et vous obtenez le petit caporal. Consommez le tout à la sauce rouge brune, label « France Insoumise » élevé en pleine ère du peuple pour mourir de rire. Rangez les drapeaux écarlates, front rouge de honte uniquement, et le reste en tricolore en beuglant la Marseille et le sang gimpur pour la fin du repas. Vomissez le tout en ayant crevé la gauche en Hamon au soir du premier tour de farce dont vous êtes les dindons. Pompiers pyromanes de feu la gauche qui nous poussez à tirer les Macron du feu pour ne pas avoir trop de Pen... de mort... de morsures...


Si JUPPÉ y va, BAYROU, cul entre deux chaises, va FAIRE DANS SA CALOTTE...


MACRON, l’Histoire avec un grand H ou une petite hache ?
Lorsque Macron, pour s‘excuser d’avoir froissé certains sur la question de la décolonisation, déclare « Je vous ai compris » on reste rêveur. Cette déclaration est inscrite dans les mémoires comme l’une des pires duplicités de toute l’Histoire et froisse plus encore ceux là mêmes à qui il prétend adresser des excuses…
Macron ne sait il pas lire et entendre que le « Je vous ai compris » signifie postérieurement et définitivement « Je vous ai pris pour des c… » ?
Qui plus est, se référer à de Gaulle qui a couvert les crimes de Sétif et du Constantinois, 45000 morts le jour même ou la France se libérait, de Gaulle qui a couvert les crimes de son préfet de police d’extrême droite Papon en plein Paris, 200 morts le 17 octobre 61 puis ceux du métro Charonne le 8 février 62 laisse à désirer quand on dénonce la colonisation en tant que crime.
Il reste à Macron de présenter ses excuses une deuxième fois. Attention Lecanuet-Macron, la deuxième fois l’Histoire considère souvent que c’est une farce…
S’il veut présenter ses excuses une deuxième fois je lui suggère « Vive les peignoirs libres. » Cela reste dans la filiation de Mongénéral, cela clind’oeille les Pieds Noirs sans leur marcher dessus cette fois, cela peut rallier quelques strauskaniens qui hésitent en corps et ça en jette même contre le voile.
Remarquez cela passe un peu inaperçu quand tous s’accordent à faire salon et à considérer que l’Histoire s’écrit avec de grandes vaches. L’agriculture à raison de la culture dans cette érection pestilentielle et on comprend que Macron s’y fasse un peu bûcheron.


Attachés parlementaires européens fictifs :
EXTRÊME DROITE DANS SES BOTTES !


François FILON : Les débauches de la 5ème…
Je t’embauche fictivement et grassement,
Je deviens premier sinistre,
Je te licencie grassement,
Mon suppléant te réembauche grassement et fictivement,
et hop qui a peiné ?
Merci François FILOU d’incarner les voleurs de la droite
et de faire perdre votre camp enchainé sur un Titanic dont l’iceberg est en or dure.


"Alors si tout va bien il y a tout lieu de s’inquiéter." JPA.


C’est le caca de dire, François FILON, fusion de Fillon et million, ça sent le fion.


Mélenchon, sous-caporal les pieds dans l’eau


Voir les choses en Hamon pour ne pas tomber en à Valls.


Je pense qu’il nous faut remercier Nicolas Hulot de nous prévenir aujourd’hui début juillet de sa décision de ne pas se présenter car nous nous avions LARME À GAUCHE avec Rocard et nous pouvons ainsi cumuler les mauvaises nouvelles ce qui fait une économie de tristesse.
Ensuite la période est idéale pour souhaiter BONNES VACANCES À MONSIEUR HULOT…
On ne peut paraître et avoir l’été…
Consolons nos maux avec de bons mots…
Juillet 16


Des manières gauches...
Mal à droite déchéance de rationalité pour franc soit zoo land, dis ce n’est ? J-P
Avril 16


Brixit : Messieurs les Anglais, tirez-vous les premiers...
Avril 16
...Une balle dans le pied...
Juin 16


Remaniement, manie, rement, renie, ment, manie du reniement.

C’est la lutte des places.
A trop vouloir se Placé on devient placebo.
Vincent enfin Placé, placébobo, écolo gît.
Fleur, non, bâton pour Pellerin.
Notre Dame de Hollande a prié pour Audrey.
Elle a Gayet, on va Gayet, on va Gayet…
Pas élégant cher franc sois.
Entre copains coquins de la promo on partage le pain,
Entre copines coquines on partage la … prime
pro bise ce gouvernement,
Pro business dit Valls divan son Sapin ça sent le.
Et dans les mini-sphères la culture dans l’escarcelle cette sans foi ni loi.
Remarquez CULture ça commence bien, ce n’est pas toujours le K.
S’il n’y a pas de Saint thèse pour nos Ayrault nantis, okay d’or c’est,
pardon nantais, s’ils sont anéantis pour leur atterrissage,
on organisera un référendum pour s’envoyer en l’air.
C’est primaire comme dit Camba, délice,
caramba Barbara ça passe ou ça Cosse.
Tant va la cause à l’eau, Duflot, qu’à la fin elle se Cosse.
C’est la déchéance de rationalité vous dis-je.
Suite au prochain épis, ode à l’État d’urgence,
On se sait tout permis au château, c’est Royal.
Revue de presse méridionale :
« Nous sommes en Baylet par ce remaniement
à s’en fendre la Dépêche ce midi ».
En attendant vacances pour monsieur Hulot.
C’est pour bientôt la prise de la pastille.
On s’ennuie en février… mais quel joli mois de mai…
Fais ce qu’il te plaît pour qu’on ça muse un peu.
16


Avec Hollande, on est bien en 14, c’est le Chemin des Dames.
14


C’est quand Pépère la Victoire criant à tue-tête-à-queue :
« On a Gayet, on a Gayet, on a Gayet... »
De flanby à flanbigame :
"On ne pourra pas dire qu’on a pagaillé ou qu’on a paniqué."
14


Valèrie gagne un million d’euros avec son "Merci pour ce mot ment"
"comment taire" d’Hollande qui fait la fine bouche :
« Ce mot ment, elle a la dent -en or- dure en me descendant dans le monde entier. »

« Ce livre est in décent dans le monde entier », …des sans dents… mon dentier.
« L’or dure dans les dents, sauf chez les pauvres qui n’en ont pas. »

Le précis dent pro s’tâte, poil aux dents, poil aux pattes.
Il a perdu les érections et prétend avoir Gayet...
« J’ai la rate qui s’dilate…,
La prostate qui se tâte,
J’ai la dette qui s’entête,
J’ai la crise deux fois,
J’ai la courbe du chômage,
A mon Dieu qu’c’est embêtant d’être toujours sans dents,
A mon Dieu qu’c’est embêtant d’êt’ en corps président… »


Thierry Lepaon ne fait pas la roue qui ne lui serait d’aucun secours, il fait le dos rond…
Delphine Batho à l’amer…
Pour les Le Pen quand il n’y a pas de gégène, y’a pas de plaisir…


"Quand on dit la vérité, on est sûr, tôt ou tard, d’être découvert." Oscar Wilde


Positionnement des ESPRITS LIBRES ?
Nous sommes SANS TRISTES car nous avons la tête et les idées bien FÊTES.


Les communistes se porteraient mieux s’ils étaient morts...


" Face au monde qui change, il vaut mieux penser le changement que changer le pansement. " Francis Blanche


Ce n’est plus un scoop c’est un scoot et il va casquer,


C’est le virage libéral ou le vit rage libertin ?


Si Valérie s’tire ailleurs c’est inégalé.


Oh, l’an deux, franc sois,
sans langue de bois.


Échec et matez : Une première dame, et puis deux… on croit jouer aux dames…un roi, une multitude de valets… de Valéries… des fous au parle ment… tout fou Lacan… on mate, on nous mène aux échecs…

Le chant "je mens", c’est maintenant
Le champ je mens, c’est mains néants



« En ayant des idées dans la suite j’ai prouvé que j’avais de la suite dans les idées pour gagner l’érection présidentielle face à Baupin. » DSK



Conf de presse du Plat Pays 14 01 14 :
Las con fée rance deux près ceux terre mine
Ça sent triste vous dis-je
C’est Bayrou de secours
ou je ne m’y entends pas,
borlooderline et cie
C’n’est de la soupe et du rata
C’n’est pas sarko mais ça viendra.


Sommes nous verts ?
Oui nous sommes verts,
nous sommes même bien verts pour notre âge
et prétendons au libertinage.
Alain Chamfort.


Pour faire "bonne figure" féministe, le robespierriste Mélenchon, est d’accord pour qu’ Olympe de Gouge entre au Panthéon mais sans la tête !
Sans Culotte suffit aux ESPRITS LIBRES.



Comment voulez-vous qu’un type comme Hollande, qui porte la cravate de travers, conduise le pays sur une ligne droite ?


Je cumule,
Tu cumules,
Il ou elle cumule,
Nous cumulons,
Vous cumulez,
Ils ou elles s’abstiennent


La lutte des places :
Placé ne pense qu’à se placer.
Placébo. Écolo gît.



"ll voulait faire Proust, il a fait Kafka" comme disait Pérec



Comment, ou no comment, écrit-on Centre Afrique ?
Cela s’écrie, du verbe s’écrier, en trois maux : centre à fric
ou en deux maux : Sent trafic, cent trafics, sang trafic
À Mali pense un joug...



Titre de Libé au lendemain du décés de Jacques Lacan :
"Tout fou Lacan"



"Il vaut mieux qu’il pleuve un jour comme aujourd’hui, plutôt qu’un jour où il fait beau." Pierre Dac.



Campagne municipale 1983 :
Interview de Jean-Pierre Roche par Jean Eimer du journal Sud Ouest :

- Et vous n’avez pas peur que votre permanence saute ?
Réponse de Jean-Pierre :

- Ma permanence à l’habitude de s’envoyer en l’air.



FroNt NatioNal,
Pourquoi tant de N ?



Front Nazional.



Affront National



Pro nucléaire le P.C.F. est au cœur de la réaction.



C’est un ras ce Poutine,
c’est un Raspoutine.



Prétentieux de présenter d’emblée son premier ministre comme un héros.



Louis XVI à Rivarol : – On raconte que vous faites des mots d’esprit sur tout. Faites-en un à mon sujet.
Réponse de Rivarol : – Oh Sire, le roi n’est pas un sujet.



Heureux qui communiste à fait un beau voyage.
tester


  • 1 document(s) disponible(s) - N'hésitez-pas à les diffuser autour de vous !

 

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?